Citroën C5 phase 1 Index du Forum
Connexion S’enregistrer FAQ Membres Rechercher Citroën C5 phase 1 Index du Forum

L'arnaque de la dette et l'escroquerie politicienne  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Citroën C5 phase 1 Index du Forum » LE GRENIER » DIVERS ESPACES » L'UNIVERS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ricou
LES PSYCHOPATHES

Hors ligne

Inscrit le: 24 Déc 2009
Messages: 11 758
Modèle-moteur-finition: GRAND C4 PIC7P e-HDI 110 BMP6 MOYENNE MOYENNE PLUS oui mais + de quoi? ;)
KILOMETRAGE: 262000
Masculin Verseau (20jan-19fev) 馬 Cheval

MessagePosté le: Ven 2 Mai 2014 - 22:56    Sujet du message: L'arnaque de la dette et l'escroquerie politicienne Répondre en citant

La «crise» grecque rapportée par les médias a levé une partie du voile qui recouvre le système financier soigneusement caché aux yeux des peuples.



Cette crise qui affecte tous les pays soumis à l'imperium étasunien, c'est à dire les pays de l'OCDE, a pour effet de conduire ces peuples soumis à l'appauvrissement et à une immense pression pour que leur soient soustraits des avantages sociaux acquis de longues luttes.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_de_coopération_et_de_développemen…



Il est donc légitime de se poser des questions sur la réalité de cette crise et des mécanismes qui l'induisent.



Tout le monde a entendu parlé des agences de notation telle Standard & Poor qui attribuent des notes aux pays empruntant des capitaux sur les marchés financiers. Les peuples ont découvert un peu effarés l'importance de ces emprunts sur des marchés privés et le caractère des notes attribuées à tel ou tel pays. Ces notes allant de AA+ à BB- attribuées par ces fameuses agences doivent évaluer la capacité de remboursement des emprunts.


Ces agences de notations semblent toutes puissantes sur les nations car au vu de ces notes les intérêts des emprunts seront plus ou moins lourds et donc l'appauvrissement des peuples qui empruntent plus ou moins importants. On ne sait comment procèdent ces agences et qui leur a conféré une telle puissance.



La découverte du système d’endettement des nations et des «crises» induites par des difficultés de remboursement de certains pays, nous incite à nous intéresser à des mécanismes financiers particulièrement opaques et pour cause. La découverte du fonctionnement du système révèle une immense arnaque.



Le fait que les politiciens de toutes obédiences de droite comme de gauche couvrent cette arnaque et en défendent les rouages est particulièrement grave et pose question sur leur dépendance.

(L'UPR de Asselineau avec S&P de Cheminade mis à part)



carte-dette-monde-2009Dette en pourcentage du PIB montrant les pays de l'OCDE les plus endettés



L'imposition du Dollar, de l'Euro, de Union Européenne et de la dette obligatoire forme un système qui permet à la fois aux USA de conserver une valeur à leur monnaie et d'alimenter leur industrie d'armement mais aussi permet à une oligarchie très limitée en nombre de s'enrichir d'une manière considérable.

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/a79ab890-0a6b-11df-811c-d996489948b4/





Démontage d'une arnaque



1- Imposition du dollar seule monnaie indexée sur l'or.

Le système commence par l'imposition du dollar USD, monnaie des USA, comme monnaie devant être obligatoirement utilisée dans le commerce international et notamment dans les opérations de spéculation sur les commodités (matières premières, engrais et produits alimentaires en vrac).

Cette imposition est issue des accords de Bretton Woods du 22 juillet 1944 par lesquels les 44 nations alliées des USA, c'est à dire soumises, acceptaient que l'étalon or, qui jusqu'alors indexait les monnaies de chacune soit supprimé. Un étalon dollar indexé sur les seuls stocks d'or des USA devait remplacer l'étalon or par nation.

Ce faisant, afin de limiter les opérations de change dans le commerce international et de faciliter la visibilité des cours, l'usage du seul dollar fut imposé dans ces transactions puisque cette monnaie était devenue la seule référence sur l'or.



2- Le dollar n'est plus indexé sur quoi que ce soit.

En 1971 sous l'administration Nixon, cette référence à l'or du dollar fut supprimée. La seule valeur de la monnaie était conférée par les marchés financiers, la loi de l'offre et de la demande fixant la valeur de change de la monnaie. Monnaie obligatoire dans les transactions donc perpétuellement recherchée et acquise, cette valeur était mécaniquement et obligatoirement soutenue, effectivement le référencement sur l'or n'avait plus d'objet.



3 - Personne ne peut plus connaître la quantité de dollars en circulation.

Le 23 mars 2006, l'indice M3 qui mesure la quantité de dollars imprimés n'est plus publié. A ce moment seule la planche à billet produit des richesses, plus besoins ni d'or ni de référence quelconque. En fait cet indice n'avait plus aucun intérêt économique car le dollar imprimé était déjà marginal, la création de monnaie par les banques étant maintenant devenu artificielle par le prêt.



4 - La création monétaire par le prêt .

Seuls les prêts créent maintenant de la monnaie plus besoin d'imprimer quoi que ce soit de vrai ou de faux, de faux vrai ou de vrai faux. Le prêt est un jeu d'écriture électronique de banque à banque les capitaux sont complètement virtualisés.

L'importance est d'avoir des gens qui empruntent de l'argent en produisant des intérêts, seuls ces intérêts payés régulièrement issus d'une activité économique sont créateurs de richesses réelles le prêt en lui même n'étant que du vent.



5- Pour les USA, contrôler toutes les transactions et les banques.

La « Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication» ou SWIFT fut créé en 1973 et fut opérationnelle en 1977. Cette société interbancaire possède son siège à La Hulpe en Belgique elle est sous contrôle étroit étasunien, elle est chargée des transferts de fonds virtuels par électronique de banque à banque. Toutes les transactions bancaires passent par elle. Ces transactions se font par codes normalisés (méta langage) pouvant être compris automatiquement, chaque code (MT) possédant un verbiage précis. Toutes les transactions sont ainsi connues et la corruption des politiciens contrôlée et instrumentée. Ces transactions peuvent être éventuellement stoppées pour les insoumis sur la seule demande des services US. La totalité des opérations commerciales se faisant en dollars et en conséquence les opérations spéculatives sur les commodités, la réserve fédérale US, organisme de contrôle du dollar, a donc, par ce système, la haute main sur l'économie mondiale et sur la totalité des banques.


Aucune banque au monde ne peut fonctionner sans l'accord et le contrôle US.


http://www.swift.com/solutions/by_customer/corporates/overview/ssmtig.pdf

Exemple de code MT parmi les plus utilisés:

MT 103 transfert immédiat,

MT 103/23 transfert conditionnel

MT 760 lettre de crédit, prêts, garanties bancaires.

MT 799 contrats, preuves de produits, preuves de fonds.



6- Des complices à la tête des états

On comprend maintenant que pour faire fonctionner le système financier US il faut des complices à la tête des états qui puissent organiser les emprunts sur les marchés financiers. En France, cela devint possible grâce à un décret de 1973 signé par Georges Pompidou président de la république, ex fondé de pouvoir de la banque Rotschild et Valérie Giscard d’Estaing son ministre des finances.

Depuis, l'endettement de la France et l'importance des intérêts payés à la finance anglo-saxonne ne cesse de croître. Il était devenu de la plus haute importance pour les USA d'avoir la maîtrise des politiciens des zones soumises à ce traitement de choc afin que soit pérennisé l'emprunt.

Qu'il y ai refus d'emprunter et de rembourser et le système s'écroule.



7- Sortir les monnaies européennes des pouvoirs régaliens des états et du contrôle des peuples

L'Europe occidentale, était après les USA, la seconde zone économique du monde donc une des plus solvable. Il y était donc important d'endetter cette zone économique à haut niveau de manière à produire d'importants flux d'intérêts. La création de l'Euro et sa privatisation de fait permit de placer le contrôle de cette monnaie par les USA et son système bancaire. L'UE est là pour remplacer les pouvoirs nationaux et faciliter ainsi toutes décisions en faveur du système bancaire étasunien.



8- Titrisation des dettes et leur transformation en capitaux disponibles à la spéculation.

La titrisation de dettes appelées en français «obligation» est une opération bancaire classique et ancienne. Celui qui achète une obligation, achète une part de dette et possède l'espoir d'être remboursé, il peut faire un placement intéressant selon le taux d'intérêt de ce prêt.


415px-Luigi_Loir_-_500_FRF_bond-_Toulouse-_1901.jpg

Aujourd'hui la banque étasunienne, puisque par le dollar et le SWIFT cet état s'est approprié tout le système bancaire mondial, a remplacé ce terme vieillot d'obligation par « debt bond» et divisé ces «dept bonds» en différents produits financiers spécialisés: (MTN, SBLC, BG, etc.).


Ces «debt bonds » peuvent maintenant être escomptés par les banques. (c'est à dire fournir des capitaux disponibles)


La «dept bond» possédée par un particulier peut être «logée» dans une banque qui l'accepte et qui la garde en garantie, la banque peut en retour assurer une ligne de crédit à son possesseur initial, c'est l'escompte.


De cette dette, la banque crée un montant de capitaux immédiatement disponible pour toutes transactions. On observe donc que plus il y a de dettes plus il y a de capitaux disponibles pour la spéculation à la hausse.


On comprend bien que plus un produit est cher plus les bénéfices de revente seront importants. Le mécanisme de la spéculation à la hausse consiste a augmenter fortement la demande par rapport à l'offre, il faut donc disposer de capitaux importants. Il s'agit également dans le même temps de retenir la vente.

Acheteurs et vendeurs sont souvent les mêmes, les commodités sont transformées en titres de propriétés électroniques, ainsi une cargaison de pétrole de 2 millions de barils peut être achetée et revendue des dizaines de fois entre son chargement et son déchargement. Le pétrolier peut aussi attendre en haute mer avant son déchargement que la hausse attendue advienne.

Un très grand nombre de transactions se font ainsi en «spot» (en haute mer) ou il s'agit d'avoir à sa disposition des quantités de capitaux disponibles importants.



Toutes ses opérations se passent en salle de marché, la propriété des «allocations» passant de mains en mains à la vitesse électronique elle est affichée sur les «boards» (écrans) des opérateurs. Ces salles de marché sont appelées «platforms» et l'accès aux plus performantes des USA ou de Londres n'est réservé qu'à une élite triée sur le volet, possédant des «merchant account» très importants de plusieurs centaines de millions de dollars .


Le rapport moyens des «plateforms» réelles ( il y a beaucoup d'escroqueries) est de 2% par jour.


Les «merchant account» des « platforms » sont au nom de «trustees» qui sont des coalitions «d'investisseur» anonymes, il est impossible d'en connaître les noms.



L'effet direct de ce système est que : plus il y a de dettes plus il y a de capitaux et plus il y a hausse des matières premières et du pétrole et plus vous payez!

Petrole-dette-copie-1.png

Capitaux disponibles, bulle financière et prix du pétrole


Accélération de la dette

Afflux de capitaux disponibles du à une accélération de l'endettement.



Allemagne-siphonnee.png

La courbe de l'endettement de l'Allemagne similaire à celle de la France.



_____________________________________________________________________________________________

Remarque: Ce que l'on appelle bulle financière est l'exès de capitaux provenant d'escomptes de dettes non solvables ou peu solvables. L'éclatement de la bulle financière survient quand il est devenu certain que les capitaux escomptés sur des dettes "pourries" qui ne seront jamais remboursées, à ce moment les lignes de crédits accordées par les banques sont retirées.

Il y a moins de capitaux disponibles pour la spéculation à la hause, c'est ce qui est arrivé fin 2008.

______________________________________________________________________________________________





8- L'Euro avatar du dollars et sa béquille.


L'euro est une machine à faire du dollar, à soutenir sa valeur et donc celle de la production du complexe militaro-industriel étasunien.


Comment?

La grosse majorité des dettes solvables viennent de pays de la zone Euro et donc la majorité des « debt bonds » est libellée en Euro.

Mais, pour être utilisable en « platform » sur un « merchant account » il faut du dollar puisque c'est la monnaie obligatoire. Les euros escomptés par les banques doivent être échangés contre des dollars et ce perpétuellement, on voit que sur le marché des devises le dollar est toujours demandé et donc sa valeur forcément toujours soutenue.

De cette façon la dette des pays de la zone Euro permet l'existence même du dollar qui sans cela aurait disparu depuis longtemps.



Vous travaillez pour que les USA puisse fabriquer et vendre de très grosses quantités d'armement, armement qui va servir à maintenir le pouvoir mondial des USA et imposer le système Euro / Dollars par la force.



On voit que ce système d'arnaque qui permet de prélever le fruit du travail des européens et des japonais au profit de la banque anglo-saxonne et des USA ne pourrait fonctionner longtemps si les peuples en avaient conscience.


Les politiciens de droite comme de gauche avec les médias qui vantent l'UE et l'Euro sont là pour «enfumer» les peuples et leur faire accepter cette monstruosité. On peut à juste titre se demander pourquoi font ils cela contre leurs peuples alors qu'il ne faut pas très longtemps à chacun pour s'apercevoir de l'étendue de l'escroquerie.


J'ai expliqué dans des articles précédents comment avec deux blocs politiques droite / gauche artificiellement opposés mais en accord sur la conservation du système on en arrive de fait au parti unique et à la confiscation de la démocratie.

Quel est le mécanisme de subordination des médias et des politiciens à l'intérêt des USA ? Il serait temps de pouvoir répondre à cette question mais il paraît évident que c'est d'abord l'argent qui fonctionne.


Ce système en produit énormément et peut largement saupoudrer politiciens et médias. Les sommes pouvant aller vers un président de la république française se comptent en plusieurs centaines de million d'Euros, ce sont également des actions de « trustees » performants des allocations de pétrole, des parts dans des compagnies minières, des titres au porteur etc.. Les preuves de corruption ne sont détenues QUE par les USA qui peuvent ainsi faire chanter tous politiciens et l'obliger à agir dans l'intérêt du système.


Qu'un politicien n'obéisse plus ou que l'on veuille s'en débarrasser au profit d'un autre plus docile et c'est un scandale de corruption ou de mœurs qui est mis sur la place publique et une presse aux ordres bien financée comme Le Monde, Libération ou Médiapart en France se charge des "divulgations". On vire Dominique de Villepin chiraquien avec une affaire Cleastream au profit d'un Sarkozy, puis on vire Sarkozy avec une affaire de financement de sa campagne par la Libye, on vire aussi un DSK qui voulait que le monde se passe du dollar, les politiciens corrompus valsent et se remplacent mais le système perdure. Aux USA on vire maintenant les généraux non obéissants.


Vous payez toujours et ce jusqu'à épuisement de la ressource après, cela s'écroulera mais les hommes du système n'ont qu'une seule devise: "après nous le déluge!".


La Grèce... le Portugal... l'Espagne.... l'Irlande.... la France.... jusqu'à l'Allemagne et puis plus rien !



Une autre remarque importante: la structure du capitalisme a changé depuis Marx. On n'accumule plus de capitaux dans les pays de la zone sous domination anglo-saxonne avec la valeur ajoutée de marchandises, mais en exploitant des nations colonisées par le système de la dette. Il s'agit maintenant pour les nations soumises de se libérer telle est la première tâche à accomplir pour les peuples.


La question nationale est devenue prioritaire, et la gauche morale le principal obstacle politique à cette libération.



___________________________________________________________________________
Allez smr40!
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 2 Mai 2014 - 22:56    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?


Revenir en haut
sylv6
Prix nobel de la paix

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2014
Messages: 682
Modèle-moteur-finition: c5 2.2 Break
KILOMETRAGE: 206000
Masculin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Mer 14 Mai 2014 - 18:49    Sujet du message: L'arnaque de la dette et l'escroquerie politicienne Répondre en citant

On s'en branle,bientot le Nouveau franc! Mr. Green



___________________________________________________________________________
"Avant, j'étais schizophrene mais maintenant, on va mieux..."
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:42    Sujet du message: L'arnaque de la dette et l'escroquerie politicienne



Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Citroën C5 phase 1 Index du Forum » LE GRENIER » DIVERS ESPACES » L'UNIVERS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001- 2004 phpBB Group
Designed for Trushkin.net | Styles Database
Traduction par : phpBB-fr.com